Hérault

Résolution et Définition. Différence entre matricielle et vectorielle

Pixels et vecteurs

Dans cette vidéo je vous explique ce que sont les images matricielles et les images vectorielles. Je vous montre ensuite comment calculer une résolution d’image.

Ne manquez pas les prochains cours – Abonnez-vous ➜

Image matricielle est appelée aussi image Bitmap est composée de pixels.

Un pixel est le plus petit élément d’une image matricielle. Il est généralement rectangulaire. Il affiche une couleur.
Les appareils photos et les scanners créent ce type d’images.
Le nombre total de pixels constituant l’image (nombre de pixels sur la largeur multiplié par le nombre de pixels sur la hauteur) est la DÉFINITION d’une image. La définition s’exprime souvent en millions de pixels. Il est fréquent d’entendre qu’un appareil photo réalise des images de X millions de pixels.
Les images matricielles sont parfaitement adaptées à la représentation du monde réel. Grace au nombre important de pixels, les changements de couleurs entre les zones de l’image se font d’une manière douce et progressive ce qui permet un affichage réaliste des ombres et des changements de couleurs.
Ils existent certains inconvénients cependant :
• Une image matricielle est souvent plus lourde qu’une image vectorielle
• La taille d’impression d’une image matricielle est directement liée à sa définition
• Lorsque l’on agrandi une image matricielle on réalise un ré échantillonnage qui dégrade l’image. Le ré échantillonnage est le fait de modifier les dimensions physiques (en pixels) d’une image.
Le logiciel Photoshop est l’outil principal de la société Adobe permettant de travailler avec des images matricielles. Illustrator s’occupe des images vectorielles.
Image vectorielle
Elle n’est pas composée de pixels mais de tracés (segments et/ou courbes). Les tracés sont le résultat de formules mathématiques ce qui permet des agrandissements à l’infini.
Les images vectorielles sont adaptées à la création de logos et d’éléments graphiques simples.
On peut transformer une image matricielle en image vectorielle mais le résultat sera toujours moins réaliste. Une image vectorielle sera donc le plus souvent créée de toutes pièces dans un logiciel adapté ce qui implique des notions de dessin et de graphisme.
Résolution d’une image
Nous avons évoqué la notion de définition d’une image matricielle. La résolution et la définition sont intimement liées.
La notion de résolution intervient lorsque nous devons imprimer une image (matricielle ou vectorielle).
La résolution d’une image numérique s’exprime en «ppi» ppi=pixel par pouce et se calcule comme suit :
Résolution en pixels par pouces = Nombre de pixels/ ((Taille réelle en cm) /2,54)
Il est communément admis que pour imprimer une image avec une bonne qualité, une résolution de 300ppi est nécessaire. Cette valeur est un standard et vous verrez tout au long de votre carrière que dans la réalité la résolution optimale d’impression est liée à d’autres paramètres importants comme le type de papier utilisé, le type d’imprimante et la taille de sortie d’impression. Par exemple une publicité imprimée sur un support de 4 mètres par 3 mètres ne sera pas imprimée en 300ppi. En effet une impression de cette taille n’a pas pour vocation d’être regardée à 30 cm de distance mais à plusieurs dizaines de mètres.
Vous entendrez souvent Dpi à la place de Ppi pour évoquer la résolution. C’est une erreur très courante. (Erreur relayée par Wikipédia). Le D de Dpi signifie DOT (point en anglais).
Le Dpi est l’unité de mesure de la résolution d’une imprimante. Cette valeur dépasse souvent le Ppi car il faut plus d’un point pour remplir un pixel. Par exemple si vous imprimez une image qui a une résolution de 150Ppi à 600 Dpi, chaque pixel sera reproduit avec 16 points (16 gouttes d’encre) (600 points/150 pixels= 4 lignes de 4 pixels).
C’est à l’imprimeur de gérer cela.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *